Au commencement était l’angoisse

L’angoisse de la feuille blanche. L’angoisse de l’année qui commence. La difficulté à commencer quelque chose sans savoir où cela va mener. Mais la certitude qu’il faut commencer, qu’il faut faire un premier pas, puis un deuxième, sinon on se réveillera à la fin de l’exercice au point de départ. La fameuse phrase de Audiard.

Deux intellectuels assis iront moins loin qu’un con qui marche.

L’angoisse de partir dans une mauvaise direction. Renforcée par le constat que sur d’autres plans de la vie on s’est déjà grandement perdu, et pas qu’une fois. Et là je pense à une phrase essentielle de Jules Romains, dans ‘Les Hommes de Bonne Volonté’ — quel personnage d’ailleurs ? Laulerque, Clanricard ou Jerphanion ? Laulerque je crois. Celui qui rencontra Lénine.

Je ne me pardonnerais pas d’être entré par mégarde dans une société de pêcheurs à la ligne.

Le manque de temps. Le manque de temps le matin, dans la journée, et le soir. Il ne peut y avoir que des interstices. Il faut les utiliser. Il faut les élargir, en poussant fort. Il faut en élargir au moins un par jour. La Chute d’Hypérion, toujours.

So the Core stays within the interstices of the Web farcaster network like rats in the walls of an old house?

Bref, je ne vois qu’une seule manière d’avancer, faire au moins un billet par jour, ou presque tous les jours. S’il est court, tant pis — ou tant mieux. 365 jours calendaires, 251 jours ouvrés, ça doit pouvoir donner quelques centaines de billets. Un par un. L’après après l’autre. Bonne année 2013.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Tous les commentaires seront les bienvenus.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s