Qu’est-ce que le temps libre ?

Billet écrit en temps contraint

La plupart des individus se croient maîtres de leur vie.

Le discours idéologique dominant leur répète que leur vie est définie par leurs choix, qu’il ne tient qu’à eux de faire les bons choix, que toute réussite n’est due qu’à des bons choix, et que toute déconvenue n’est due qu’à des mauvais choix. Le contexte, la société, la chance, ces notions sont niées ou relativisées par le discours dominant. Le discours dominant proclame la liberté, mais la construit d’une manière qui emprisonne.

La plupart des individus se croient libres.

La plupart des individus se croient maîtres de leur temps.

Que font-ils de leur temps ? Regarder la télévision ? Jouer avec une tablette ?

Qu’est-ce que le temps libre ?

Le gouvernement de la République Française a eu un Ministère du Temps Libre du 21 mai 1981 au 22 mars 1983. Etant alors enfant dans une famille réactionnaire, j’ai du entendre de vilaines choses sur ce ministère, comme sur ce gouvernement.

L’expression « temps libre » m’a laissé indifférent jusqu’à ces dernières années.

Ces dernières années, à tort ou à raison, j’ai l’impression de n’avoir plus aucun « temps libre ». Certes, en adoptant une définition implicitement très restrictive du temps libre. Depuis que je me suis jeté dans ce blog, ce concept m’obsède. Il ne se passe guère une journée, une soirée notamment, où je ne me demande s’il me restera quelques gouttes de temps libre, et s’il y en aura assez pour essayer d’écrire, d’écrire un tant soit peu, soit quelques notes pour plus tard, soit avancer un billet, soit en finir un, soit improviser un « billet en temps contraint« .

Le temps contraint peut avoir des vertus. Mais il est écrasant. La vie est écrasante.

Un certain flottement professionnel m’a donné ce printemps un peu de temps libre en journée. Cette parenthèse est terminée. Retour à la problématique de la fin de la journée.

Pourquoi ai-je si souvent cette impression que la vie ne commence que vers 23 heures — ou un peu avant, ou un peu après, ou pas du tout ?

J’ai appris le concept d' »énergie libre » en cours de thermodynamique, en classes préparatoires scientifiques. L’énergie libre. F. Parmi d’autres concepts thermodynamiques, tels que l’énergie elle-même, et surtout l’entropie.

La définition de l’entropie choisie pour la page principale du Wikipedia français sur l’entropie me fascine. Il existe des dizaines de définitions de l’entropie, typiquement sur Wikipédia.

[L’entropie] peut être interprétée comme la mesure du degré de désordre d’un système au niveau microscopique. Plus l’entropie du système est élevée, moins ses éléments sont ordonnés, liés entre eux, capables de produire des effets mécaniques, et plus grande est la part de l’énergie inutilisable pour l’obtention d’un travail ; c’est-à-dire libérée de façon incohérente.

Reprenons. L’entropie mesure le désordre, et surtout ce qui est perdu à cause du désordre. Qu’est-ce qui est perdu ? Une énergie utilisable. Une énergie qui aurait pu être utilisée à autre chose. Une énergie qui aurait pu être utile. Qu’est-ce qu’une énergie utile ? Une énergie qui fournit un travail, un mouvement, un effort.

La thermodynamique me fascine depuis toujours, notamment par sa mise en musique de certaines notions dépassant complètement les sciences physiques : énergie, temps, utilité, liberté, information, irréversibilité, etc. J’y reviendrai surement. J’ai déjà évoqué ma fascination voisine pour la théorie de l’information de Claude Shannon.

Revenons à l’énergie libre. La définition donnée par Wikipedia est moins intéressante que celle de l’entropie.

L’énergie libre (appelée aussi énergie de Helmholtz) est, en thermodynamique, une fonction d’état extensive dont la variation permet d’obtenir le travail utile susceptible d’être fourni par un système thermodynamique fermé, à température constante, au cours d’une transformation réversible.

Curieusement, je n’ai jamais trouvé de concept en sciences physiques que je puisse rapprocher de la sensation de fatigue — qui est ma sensation dominante ces derniers temps. Qu’est-ce que la fatigue ? La fatigue du désordre ? Le manque d’énergie — d’énergie libre, d’énergie disponible, d’énergie utilisable ?

Je suis persuadé que les théories de l’information vont dans les prochaines décennies donner des éclairages surprenants sur une sensation telle que la fatigue. Ou sur les rêves. Pourquoi les êtres humains ressentent-ils de la fatigue ? Pourquoi rêvent-ils ? Est-ce que les animaux rêvent aussi ? Et les systèmes informatiques suffisamment complexes ? Do androids dream of electric sheep? Ressentent-ils aussi de la fatigue ?

J’ai lu jadis le roman Vatican III, écrit par Thierry Breton — devenu depuis célèbre pour beaucoup d’autres choses, la plupart guère glorieuses mais qu’importe. Il est peut-être dans un carton, dans la cave, sous mes pieds. Sauf erreur, il développe ce concept de système informatique qui rêve ou semble rêver.

Il y en a d’autres. De nombreuses anticipations ont déjà été écrites sur les rêves et les fatigues des systèmes artificiels. Nous y reviendrons.

Ce qui manque le plus, c’est le temps.

Ce qui manque le plus, c’est le temps libre, utilisable pour une activité intellectuelle échappant aux impératifs professionnels, familiaux, logistiques, biologiques.

Ce qui manque le plus, c’est le temps libre pour relever le nez et regarder autre chose, pour regarder ailleurs, pour penser, pour lire, pour écrire. Pour s’élever.

Qu’est-ce que la liberté, au fait ?

Il est minuit moins cinq, je vais retourner aux tâches domestiques — du latin domus, habitation, maison. Il faut bien vivre.

Bonne nuit.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Qu’est-ce que le temps libre ?

  1. Lisande dit :

    fatigue = énergie solidifiée (genre fusion nucléaire)? Parce que l’énergie emprisonnée, c’est l’énergie canalisée, qu’on emploie à une activité, ya du stock, on est pas fatigué (pas encore en tout cas).

Tous les commentaires seront les bienvenus.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s