La fatigue de la fatigue

Billet écrit en temps contraint

Je suis fatigué. Je me sens triste.

Quelle est la cause ? Quelle est la conséquence ?

Est-ce la poule ? Est-ce l’œuf ?

Qui a commencé ? Quelle est la cause de la cause ?

Est-ce la fatigue qui rend nerveux, ou est-ce la nervosité qui creuse la fatigue ?

Qui a commencé ? Est-ce que la décision a entraîné l’action, ou est-ce que la décision n’est venue qu’après coup couronner l’action ? C’est un des aspects des théories contemporaines sur le cerveau qui me fascine le plus, la répartition des rôles entre cerveau reptilien et néo-cortex : la décision consciente, réfléchie, produite par le lent néo-cortex, ne vient souvent que légitimer a posteriori une action, un réflexe, engagé bien auparavant par le rapide cerveau reptilien.

Qui a commencé ? La fatigue est une spirale. Le malheur est une spirale. On tourne en rond et on s’enfonce. Plus on est fatigué, plus on est fatigué. Ca s’accumule. Plus on fait mauvaise figure, plus on attire des déboires. C’est comme ça. Le malheur des uns fait le malheur des uns. Le bonheur des autres fait le bonheur des autres. Salauds de pauvres. Salauds de gens malheureux, qui souillent le bonheur des gens heureux. Salauds de gens fatigués, dont la triste figure abîme le paysage des gens épanouis.

Autre paradoxe intéressant : c’est la capacité qui conduit à la saturation. C’est construire des autoroutes qui provoque des embouteillages. Retrouver les théories de Paul Virilio, à l’occasion. Tout système porte en lui une possibilité d’excès et de catastrophe.

Si vous augmentez les capacités, vous augmentez les risques de saturation. C’est une fuite en avant. Appliqué à la fatigue, ça donne quoi ? Si vous avez une perspective de vacances, de congés, de repos, vous augmentez le risque de fatigue excessive dans la période précédente. Si vous n’avez pas de perspective de vacances, vous limitez le risque de fatigue excessive. Si vous savez que vous allez pouvoir reposer, vous vous ménagez moins. Si vous n’avez pas de perspective de repos, consciemment ou inconsciemment vous vous ménagerez un peu plus. Pas d’appel d’air, pas d’incendie.

Qu’est-ce que la fatigue ? Que faire des émotions ?

Dans certains cas, la fatigue est une présentation socialement acceptable de symptômes dépressifs et autres souffrances morales. La société n’aime pas les dépressifs, n’aime pas les souffrants, elle tolère les fatigués. De moins en moins cependant. Elle n’aime que les jeunes, naïfs, enthousiastes et irréfléchis. Salauds de pauvres. Salauds de sceptiques. Salauds de fatigués.

Qu’est-ce que la fatigue ?

Relire ce texte lumineux d’Eric Dupin, « La Fatigue de la Modernité« , la France des années 2010s, et comparer avec le verdict de Roger Cohen, « France Decapitated« .

Qu’est-ce que la fatigue ?

Le prix à payer pour des excès, vouloir trop vivre, vouloir trop être, trop faire, trop agir, trop penser. Refuser le lâche soulagement de se coucher tôt, le lâche soulagement de s’asseoir devant la télé, le lâche soulagement de juste de laisser vivre. Vivre. Live and let die. A quoi bon lutter ? Pourquoi ne pas juste se laisser porter par le flot ? Pourquoi c’est toujours les mêmes qui s’amusent ?

Qu’est-ce que la fatigue ? Une souffrance ? Une douleur, donc une information ? Un signal d’alarme ? Un rappel à l’ordre ? Un rappel à la fatalité des limites de la condition humaine ?

Je n’en sais rien.

Je suis juste fatigué.

Je me sens tellement fatigué.

Peut-être que ce n’est pas très grave.

Bonne nuit.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Tous les commentaires seront les bienvenus.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s