Nabilla, Google et moi – Le fabuleux destin des algorithmes (2)

Je me méfie des algorithmes.

Je me méfie de la croyance démesurée que notre époque place dans les algorithmes. Elle voudrait nous faire croire les algorithmes objectifs, infaillibles, extralucides. J’ai déjà écrit quelques billets sur ce thème, à commencer par « Le fabuleux destin des algorithmes » , et j’y reviendrai forcément.

Je précise pour les puristes que le sens du mot « algorithme » a été beaucoup dilué, il ne faut plus chercher à s’attacher à la définition mathématique et informatique stricte. On peut dire du mot « algorithme », comme de beaucoup d’autres mots, ce que Paul Valéry disait de la liberté :

… un de ces détestables mots qui ont plus de valeur que de sens; qui chantent plus qu’ils ne parlent; qui demandent plus qu’ils ne répondent; de ces mots qui font tous les métiers, et desquels la mémoire est barbouillée de Théologie, de Métaphysique, de Morale et de Politique; mots très bons pour la controverse, la dialectique, l’éloquence; aussi propres aux analyses illusoires et aux subtilités infinies qu’aux fins de phrases qui déchaînent le tonnerre …

Je me méfie des algorithmes.

Un exemple récent vient illustrer pourquoi je me méfie des algorithmes.

Je n’ai jamais mis d’images sur ce blog.

Depuis quelques jours, depuis les premiers jours du mois de mai 2015, la fréquentation de ce blog, telle que mesurée par le « tableau de bord » de WordPress, a décuplé. Et plus des trois quarts des accès à ce blog viennent désormais de « Google Images » — le moteur de recherche de Google pour les images.

Après analyse, j’ai compris la cause de ce trafic inhabituel.

La cause, c’est Nabilla. Oui, Nabilla. « La » Nabilla.

Depuis quelques jours, une recherche de « Nabilla » sur Google Images renvoie, parmi les premières images fournies, une image référencée sur ce blog, et associée, pour Google, à ce blog.

C’est encore plus spectaculaire avec une recherche de « Nabilla » sur Google tout court : la troisième image proposée par Google dans sa fiche de présentation de Nabilla est associée à ce blog. Il faut le voir pour le croire. La copie d’écran ci-dessous est donc la première image publiée sur ce blog.

Nabilla selon Google

Il est fort probable que, d’ici quelques jours, ce blog ne sera plus, dans l’ « esprit » de Google, associé à Nabilla — autant garder une trace, au nom du théorème d’Andy Warhol bien connu :

In the future everyone will be world-famous for 15 minutes.

Selon le « tableau de bord » de WordPress, le mot « Nabilla » apparaît sur 4 billets de ce blog — sur un total de 344 à ce jour, celui-ci non-inclus, donc à peine 1% :

  1. Les enfants appartiennent à ceux qui s’en occupent
  2. Nous ne savons plus ce qui est important
  3. Transmettre, au milieu du vacarme contemporain
  4. Pistes de lecture — L’ère de l’indécence

L’image incriminée est référencée vers la fin du troisième billet, qui a été publié le 11 novembre 2014.

Voici la copie d’écran de la page incriminée :

Blog - Stereotypes

Mon propos aurait-il été plus clair si, au lieu de mettre des liens, j’avais téléchargé puis publié au sein de mon blog ces quatre photos (qui ne m’appartiennent pas) ? Probablement. Mais je ne voulais pas mettre d’image, j’avais pas envie de regarder comment on fait ça en WordPress, ni de me remettre au html, et puis je préfère le texte, c’est mon côté obsédé textuel…

Si j’essaie de mettre les images, ça donne :

Lego 1981 Lego 2014
Helene 1991 Nabilla 2014

En attendant, le moteur de recherche de Google renvoie sur ce blog des centaines de gens qui cherchent des photos de Nabilla. Ils doivent être déçus.

Que ne dit-on pas pourtant du moteur de recherche de Google ? Combien de superlatifs a-t-on utilisé, ou pourrait-on utiliser ? Un des « algorithmes » les plus prestigieux, les plus mythiques, les plus respectés, les plus utilisés, les plus admirés, etc. Une référence pour des millions de gens. Objectif, infaillible, extra-lucide, j’en passe et des meilleurs.

Bref, un algorithme.

Je me méfie des algorithmes.

Une des sentences les plus célèbres d’Arthur C. Clarke est :

Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.

Pour des millions de gens, Google c’est juste de la magie.

Pour moi, c’est un machin informatique, un bidule technologique, certes colossal, certes extraordinaire, certes admirable (je vous assure, en tant qu’un geigneur informaticien, j’admire Google, ses technologies, ses ingénieurs, ses infrastructures, ses algorithmes) … mais c’est un machin informatique quand même. Avec toutes les réserves que cela implique.

Pour paraphraser un autre texte d’Arthur C. Clarke :

The thing’s hollow — it goes on forever — and — oh my God! — it’s full of bugs!

Bonne nuit.

* * *

Mise à jour le 16 mai 2015, de ce billet publié le 8 mai 2015 — c’est bien la première fois que je fais une mise à jour d’un billet (à part pour corriger des fautes d’orthographe et autres actions de bête maintenance corrective) :

Depuis quelques jours, Google a changé.

Taper « Nabilla » renvoie toujours une fiche descriptive incluant la fameuse photo en bikini noir. Elle est même passée de la troisième à la deuxième position.

Mais cette photo n’est plus associée à un lien vers le tag « nabilla » sur ce blog (https://prototypekblog.wordpress.com/tag/nabilla/).

Elle pointe directement vers le présent billet (https://prototypekblog.wordpress.com/2015/05/08/nabilla-google-et-moi-le-fabuleux-destin-des-algorithmes-2/).

Nabilla selon Google - mi-mai 2015

Ils sont trop forts ces algorithmes !

Bonne nuit.

* * *

Nouvelle mise à jour le 22 juin 2015.

Il semble que Google a changé de cible.

La photo en bikini noir est toujours la deuxième photo de Nabilla préférée par Google. Mais elle ne pointe plus sur ce billet de blog, elle pointe sur un site dénommé « Planète Campus », site à haute valeur académique :

Le mercredi 17 juin, des centaines de milliers de lycéens se sont concentrés sur la première épreuve du bac, celle de philosophie. Ils ont dû commenter des textes ou disserter sur des sujets tels que « Respecter tout être vivant, est-ce un devoir moral ? », « Suis-je ce que mon passer fait de moi ? », « La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient » …

Heureusement que Nabilla était là pour les encourager !!! En effet, elle a twitté « Meeerde a tout ceux qui passe le Bac !!! Assurer au Max #jepeuxpasvousaider » alors que l’épreuve était déjà terminée. On a compris, si les lycéens avaient voulu lui demander conseils, elle n’aurait pas pu les aider… Elle l’avoue elle-même…

Le message était tout de même gentil, et on se joint à elle pour souhaiter bon courage aux candidats !

Comme c’est mignon !!!

nabilla-selon-google-3

Je verrai d’ici quelques jours si ce changement chez Google diminue effectivement le trafic sur ce blog.

* * *

Nouvelle mise à jour le 23 juin 2015.

Google a encore changé d’avis.

La photo en bikini noir, toujours deuxième photo de Nabilla préférée par Google, pointe à nouveau sur ce billet de blog.

Un flot d’internautes en manque d’images affriolantes de Nabilla en bikini noir arrive à nouveau sur ce blog austère, qu’ils soient bien conscients que j’en suis très désolé, ils ne peuvent s’en prendre qu’aux algorithmes.

nabilla-selon-google-4

* * *

Nouvelle mise à jour le 18 septembre 2015.

Google a encore changé d’avis, vers la fin du mois d’août. Définitivement, je l’espère. La photo en bikini noir a été rétrogradée de quelques marches, et surtout elle pointe sur « Planète Campus ».

Le trafic attiré sur ce blog par Nabilla Benattia s’est effondré. Bon débarras.

* * *

Nouvelle mise à jour le 9 octobre 2015.

Google (ou plutôt, « les algorithmes de Google » ) a recommencé à envoyer sur cette page du trafic friand d’images de Nabilla en bikini noir. C’est navrant.

nabilla-selon-google-5

Le seul espoir est que la photo en bikini noir arrive, si je comprends bien l’algorithme de Google, en huitième position, sur un total de neuf photos proposée dans la page standard sur Nabilla Benattia. Avec un peu de chance, elle sera vite rétrogradée à la dixième place, donc hors de la page standard.

Publicités
Cet article, publié dans informatique, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Tous les commentaires seront les bienvenus.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s