Il faut savoir faire court

Billet écrit en temps court

L’erreur, c’est de vouloir compenser la brièveté sur Twitter par de la longueur sur WordPress.

Il y a quatre ans, je me suis mis à Twitter à reculons. J’ai mis du temps à surmonter la contrainte formelle des 140 caractères. Je l’ai détestée. Je l’ai haïe. Puis j’ai fait avec. J’ai appris à m’en servir. J’ai appris à en tirer parti. Pour tout dire, je suis devenu complètement accro à Twitter, qui remplit un peu plus que des interstices, qui consomme un peu plus que des miettes de temps disponible.

Il y a bientôt trois ans, j’ai commencé ce blog WordPress. J’aurais du commencer un blog il y a bien plus longtemps, il y a dix ou quinze ans, mais ça n’a été qu’après que Twitter m’ait redonné envie de m’exprimer. J’ai attendu bien trop longtemps. Twitter m’a aidé à arrêter d’attendre.

Il n’y a pas de contrainte de longueur sur WordPress. Je peux faire des billets aussi longs que je veux — en pratique, aussi longs que j’en ai le temps. Je peux faire un billet unique au lieu d’une rafale de tweets plus ou moins bien enchaînés. Je peux faire long, alors je fais long. Je développe. Je démontre. J’étale. Je détaille. J’exemplifie. J’en rajoute. Encore et encore. C’est une erreur.

D’une certaine manière, inconsciemment, je compense sur WordPress la contrainte de brièveté de Twitter. C’est une erreur.

D’une certaine manière, inconsciemment, je soigne avec WordPress ma nostalgie des dissertations scolaires, des heures passées seul en face d’un énoncé et d’une feuille de papier. Des heures ! Quatre heures ! Quatre heures : ça fait rêver, non ? Alors je disserte. Ou presque. Je n’ai pas toujours de plan. Je n’ai pas toujours de structure. Mais je me laisse souvent aller à la longueur. C’est une erreur.

J’accumule les petites notes et les petits bouts d’idées, en attendant qu’elles deviennent grandes, en attendant d’avoir une masse critique à mettre en forme en un long billet. C’est une erreur. Il faut passer les petites idées les unes après les autres. Il ne faut pas attendre, il ne faut pas trop attendre. Trop attendre est une erreur.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Mais il ne faut pas attendre d’avoir atteint la grande rivière pour boire. Il ne faut pas attendre d’être mort de soif pour boire.

Il faut faire court. Pas que sur Twitter.

Il faut faire court. Ce qui conçoit bien s’énonce clairement, etc. Pas que sur Twitter.

Tout ne peut certes pas tenir en 140 caractères.

Mais ce qui manque le plus, c’est le temps. Au lecteur aussi, le temps manque. Le temps manque à tout le monde. Même quand tu as du temps, tu te dis que tu n’as pas le temps. Alors il faut aller à l’essentiel. Garder les détails pour une autre fois. Ne pas attendre. Ne pas faire attendre. Des petits pas. Un par un.

Deux intellectuels assis iront moins loin qu’un con qui marche.

Il faut marcher par petits pas. A un rythme régulier. Ne pas attendre pour faire des grands pas. Parfois il y aura des grands pas. Mais il faut savoir se contenter de petits pas.

Le temps, c’est ce qui manque le plus.

Il faut savoir saisir les miettes de temps. Twitter est l’outil le plus fantastique que je connaisse pas pour mettre à profit des petites miettes de temps. Il faut trouver moyen de saisir des miettes de temps de taille intermédiaire. L’époque, la vie, ne laissent que des miettes. Il faut faire avec.

Il faut savoir prendre le temps. Il faut voler le temps. Il faut l’arracher aux malédictions qui nous gouvernent. Et il faut savoir de contenter de peu. Il faut savoir se contenter de petits larcins, en attendant de plus vastes forfaits. Etre un petit pickpocket sans attendre de devenir Arsène Lupin.

C’est ce que je vais essayer dorénavant.

And I still find it so hard, to say what I need to say

Bonne nuit.

Publicités
Cet article, publié dans communication, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Tous les commentaires seront les bienvenus.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s