Archives de catégorie : tristesse

« Rien ne s’oppose à la nuit », et une étrange idée

Je veux parler ici d’un livre : « Rien ne s’oppose à la nuit », roman de Delphine de Vigan paru en 2011. Je précise d’emblée que je recommande ce livre, c’est un beau livre, poignant. Je précise aussi que ce que … Lire la suite

Publié dans littérature, mid-life crisis, tristesse | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

« Il y a des gens dont le noyau est fissuré pratiquement depuis l’origine. »

Il y a longtemps, il y a peut-être une vingtaine d’années, un ami m’avait dit quelque chose comme : « Tu n’iras nulle part, tant que tu seras persuadé que c’est tout pourri dans ta tête. » Il avait évidemment raison. Je … Lire la suite

Publié dans littérature, tristesse | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 commentaires

Il ne faut pas que ça se voie

Je sais que je ne devrais pas écrire ces choses-là. Ni les dire, ni les montrer, ni les laisser deviner. Mais c’est comme ça. Je suis comme ça. Ça fait partie de moi. C’est moi. Je ne sais pas si … Lire la suite

Publié dans tristesse, __ recommandés | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | 25 commentaires